Noëmie : “Je prends soin de moi et mon corps me le rend bien !”

Noëmie : “Je prends soin de moi et mon corps me le rend bien !”

Bonjour à tous !

Je partage cette semaine le témoignage de la belle Noëmie !
C’est en adoptant une alimentation plus respectueuse de son organisme que Noëmie a réussi petit à petit à mettre fin à des symptômes d’ordre intestinaux (SIBO) dont elle souffrait depuis des années.

Je vous laisse prendre connaissance de son témoignage, inspirant et plein d’espoir.

Si vous avez vous même mis fin à des douleurs chroniques grâce à une hygiène de vie adéquate, une alimentation hypotoxique ou des méthodes de médecine douce, je vous invite à laisser un commentaire. Je serais ravie de recueillir et partager votre témoignage !

Bonne lecture ! 🙂

.

Hello Noëmie ! Peux tu te présenter en quelques phrases?

Bonjour 🙂 je m’appelle Noëmie j’ai 28 ans et je vis dans le Sud! J’aime la nature, les animaux, les randonnées, la cuisine saine et je suis en formation pour devenir naturopathe.


De quelle pathologie souffres tu ? Depuis combien de temps ?

J’ai souffert pendant près de 15 ans d’un mal que les médecins étaient incapables de définir ! J’ai passé des batteries d’examens et j’ai eu droit à des traitements antibiotiques…tous plus inefficaces les uns que les autres…

J’ai fini par trouver ce qui n’allait pas grâce à la naturopathie.

J’ai ce qu’on appelle un “SIBO”, c’est une prolifération bactérienne anormale au niveau de l’intestin grêle qui provoque des tas de désagréments.
C’est lié à une prolifération de bonnes bactéries mais au mauvais endroit!
(dans l’intestin grêle au lieu d’être dans le côlon).
Les bactéries stagnent dans l’intestin grêle alors qu’elles devraient se déplacer vers le côlon, elles perturbent la digestion (diarrhées, constipation, ou alternance des 2), endommagent les intestins, créent des intolérances et des carences alimentaires et finissent par dégrader le système immunitaire.
Les bactéries en excès provoquent des fermentations, des ballonements et des gaz.

Comment en es tu venu à changer ton alimentation ?

Force est de constater que la médecine allopathique ne m’aidait pas et que les divers traitements ne servaient à rien, j’ai commencé à bouquiner et j’ai peu à peu découvert que l’alimentation devait devenir mon premier médicament. J’ai mis pas mal de temps avant de le réaliser vraiment et surtout de le mettre en pratique!

Cela n’a pas été facile car au départ j’ai vécu ça comme une frustration, je devais modifier énormément mes habitudes, notamment celle de grignoter sans arrêt!
J’ai vraiment eu la volonté de changer mes habitudes alimentaires quand les douleurs sont devenues systématiques, après chaque repas et que je me suis sentie totalement démunie face à ça.

En changeant de régime alimentaire, j’ai peu à peu ressenti une différence au niveau de mes douleurs et c’est là où j’ai eu un déclic. De plus, je me suis aperçue que ce que je mangeais avant était devenu insipide et mauvais; mes goûts avaient complètement changé!

Quand tu as compris, que changer ton alimentation pouvait t’aider, quelle a été ta premiere réaction ?

J’ai été surprise de constater les nombreux bienfaits qu’avait ce changement d’alimentation sur mon organisme! Que ce soit sur mes douleurs et troubles liés au SIBO ou sur le reste:
moins de fatigue, moins de stress, un meilleur sommeil…etc
C’est comme si j’avais eu une révélation alors que pourtant au jour d’aujourd’hui ça me paraît tellement évident!

Quels sont les effets positifs de ce changement alimentaire ?

Aujourd’hui peu à peu mon SIBO pert du terrain grâce à mon alimentation, il faudra du temps pour parvenir à la guérison totale mais elle n’est pas si loin!
Je n’ai plus de douleurs et les ballonements et autres désagréments deviennent de moins en moins fréquents.
Je suis pleine d’énergie et je découvre des nouvelles saveurs. Je suis tellement soulagée d’avoir une bonne digestion,c’est quelque chose qui m’était inconnu jusqu’à présent!

Aujourd’hui, comment le vis tu ?

Je suis heureuse d’avoir modifié mon alimentation et c’est devenue une véritable philosophie de vie. Je vois ma maladie autrement : elle m’a permis de réaliser qu’il fallait que je change pour aller bien.

Aujourd’hui, je prends soin de moi et mon corps me le rend bien!
J’ai tellement été imprégnée par cela que j’ai décidé d’apporter mon aide à des personnes qui, comme moi je l’ai été, sont dans la souffrance et ne voit pas d’issue.
Pour cela j’ai fait une reconversion professionnelle et j’ai décidé de devenir naturopathe!
J’ai également fait mon compte instagram et ma page facebook où je propose des recettes bio, sans lactose, sans gluten et pauvre en FODMAPS.

3 astuces / choses à savoir, pour que la transition alimentaire se fasse en douceur ?

La première chose je pense, c’est de pratiquer une transition “douce” : remplacer et éliminer peu à peu le mauvais, idéalement il ne faut pas être trop radical au départ, il faut habituer son corps petit à petit, cela évitera de grosses fatigues.

Ensuite, il faut savoir qu’il y a des choses qui vont être facile à remplacer :
Par exemple, on va pouvoir remplacer le lait de vache par du lait d’amande, le sucre raffiné par du rapadura qui est un sucre intégral qui n’a subi aucun raffinage et aucune transformation…etc

Pour finir, je pense qu’il est primordial de cuisiner soi-même ce que l’on mange, même si ce sont des choses simples!

Les 3 recettes qui te changent la vie et que tu voudrais partager ?

Le pain fait maison au sarrasin : le plaisir de pouvoir continuer à manger du pain et avec encore plus de goût !

La compote maison, extrêmement facile à realiser et tour simplement délicieux !

La purée de patate douce, très simple et avec de l’huile de coco c’est une tuerie!

Si vous voulez en savoir plus sur Noëmie, allez sur sa page instagram @noe_recettes_healthy !

J’espere que ce témoignage vous a plu et aura permis à certains de s’y retrouver !

Bonne soirée !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *