L’alimentation qui soigne ?

L’alimentation qui soigne ?

Et voilà, j’étais sur le point de poster ici ma recette hebdomadaire quand je me suis rendu compte que j’étais en fait en train de me laisser aller à la facilité une semaine de plus, en repoussant toute initiative de livrer quelque chose de plus personnel.

En effet, c’est cool de poster des recettes et pouvoir démontrer semaines après semaines que manger #sansgluten, #sanslait et #supersain, est loin de vouloir dire #superchiant. Mais à force de passer mes journées à lécher les fonds de casseroles, j’ai un peu perdu le fil de mes idées.

Et oui !  Ce blog n’a pas comme unique vocation d’être un blog de recettes et je pense qu’entrer dans le concret de ce qu’un changement alimentaire peut vraiment apporter en termes de bienfaits mesurables et réels, est un bon début.

C’est donc l’heure de rentrer dans le vif du sujet :

“Quel est l’impact réel de ma transition alimentaire sur ma santé ? 

Ouai, parce que c’est un peu ça le deal : “L’alimentation qui soigne”  C’est beau dis comme ça, ça sonne un peu mystique.. mais croyez moi, il n’y a rien de plus concret !

Alors j’arrête de tourner autour du pot et j’entre dans le détail et le personnel. Je suis bien consciente qu’il n’y a que comme ça que je pourrais convaincre certains d’entre vous du pouvoir des aliments. Et notamment en lisant ce que je m’apprête à décrire : l’impact réel que la nourriture a eu sur ma fibromyalgie et ses symptômes.

C’est donc avec plaisir que je partage le résumé de ce que l’alimentation m’a permis d’accomplir pendant ces 8 derniers mois : de Septembre 2016 à aujourd’hui !

PS : Pour ceux qui débarquent fraichement et n’ont jamais entendu parler de la fibromyalgie, c’est une pathologie d’origine neurologique qui entraine de nombreux symptômes dont les deux principaux sont une fatigue chronique et des douleurs diffuses dans le corps.

Août 2016 

Voici la liste de mes symptômes :

  • Sensation de gonflement des mollets et des bras (mollets comme du ciment) et difficulté pour bouger. Difficulté global de réaliser certains mouvements (se mettre accroupi par exemple) Sensation également étrange que mes bras sont déformés, plus courts et ne m’appartiennent pas.
  • Forte angoisse constante accompagnée parfois des crises de tachycardie au moment du coucher
  • Brouillard mental : difficulté pour se concentrer, trouver ses mots, penser clairement. Cet état augmente l’anxiété avec la sensation de ne plus être capable de réfléchir et d’être efficace.
  • Mal aux articulations et aux muscles, sans raison apparente: les ligaments et muscles des bras et jambes sont très durs et tendus. Ceci génère du mal à rester debout à cause de la douleur. Le corps est douloureux dès le réveil et au toucher. La douleur se manifeste de différentes manières : aiguilles, déchirures, brulures, impression d’avoir pris un coup, muscles tétanisés ou douleurs lancinantes. Elle se ballade à l’intérieur de mon corps et semble être plus forte au niveau des points ci-dessous.

fibrom11

  • Sensations de fourmillements/picotements/douleurs au niveau des extrémités (pieds, mains). Annulaire et auriculaire très engourdis, sensation d’aiguilles au niveau des pieds.
  • Fatigue extrème, surtout après les repas : tête qui tombe en arrière, déséquilibres, vertiges au niveau des hanches, besoin de dormir pendant plusieurs heures après le déjeuner.
  • Un certain nombre de symptômes ORL (difficultés a avaler, ganglions du cou gonflés, sinusite à répétition, mucus constants entrainant un besoin de se gratter la gorge, yeux très secs qui pleurent par moment)
  • Difficulté à respirer, essoufflement facile surtout en montant les escaliers, impression de jambes très très lourdes. Le moindre effort génère un souffle court et rapide.
  • Prise de poids inexplicable, apparition de cellulites et sensation de gonflement général (ressemblant à de la rétention d’eau)
  • Sensation de déséquilibre/vertiges très fréquents qui peuvent parfois durer toute la journée et semblent venir de sous la plante des pieds. Il m’arrive fréquemment de ne pas avoir pleine conscience de mon corps et de me prendre le mur, le coin de table ou de bousculer quelqu’un.
  • Réactions au niveau de la peau: infections (pytiarisis rosé de Gilbert pendant plusieurs mois) mais aussi changement global de la texture de peau: sèche, comme du velours ou de la peau de pêche et qui peut parfois être électrique au contact de certains objects (électro-sensibilité) 
  • Insomnies ou sommeil non récupérateur: impression de somnoler sans jamais vraiment dormir, forte fatigue dès le réveil.
  • Mal de crâne et impression de fièvre légère, frissons fréquents
  • Sensation engourdissement/fourmillement dans la partie droite du visage 
  • Envie très fréquente et urgente d’aller faire pipi

Septembre 2016

J’entends parler de l’alimentation Seignalet et commence immédiatement : je supprime principalement le gluten, un grand nombre de céréales, les produits laitiers de toute sorte, le maïs, le sucre blanc et les cuissons fortes. Je privilégie la consommation de produits frais, bio et crus (fruits et légumes majoritairement) tout en essayant d’intégrer le cru petit à petit dans mon alimentation pour ne pas brusquer mon organisme. Vous trouverez ici les principes de base de l’alimentation Seignalet.

Je ne dirais pas que la transition a été facile. C’est un bouleversement radical de la manière d’appréhender l’acte de se nourrir, qui demande de la volonté. En effet, pour suivre l’alimentation Seignalet avec succès, il faut être pleinement conscient qu’absolument tout ce qui est consommé devra être préalablement scruté. C’est un exercice à temps plein.

Mais passé les premieres semaines d’adaptation et les quelques crises de détox (fatigue, vertiges, mal de crâne, nausées, fièvre) je commence à ressentir les premiers bienfaits. Dès la 2ème semaine de changement alimentaire et de jour en jour, les symptômes commencent à s’atténuer voire disparaitre. Je sens que mes efforts payent, il n’est plus question de faire marche arrière ! A vrai dire, je suis scotchée par ce qu’il se passe à l’intérieur de mon corps.

Au bout de 8 mois aujourd’hui, je ne regrette absolument pas le chemin que j’ai entrepris en choisissant de suivre mon instinct et en donnant une chance à cette solution. Je ne reviendrais en arrière pour rien au monde et littéralement je pèse mes mots pour dire que JE REVIS !

Plus concrètement, voici ci-dessous un tableau qui résume l’ordre de disparition des symptômes pendant ces 8 derniers mois d’alimentation Seignalet.

En vert = disparition du symptôme  (par exemple: la forte angoisse a disparu dès le premier mois) 

symptomes fibromyalgie seignalet soigner alimentation benefices guerir

Tout ça pour dire :

Je ne regrette pour rien au monde mon changement alimentaire, et je ne pourrais jamais remercier suffisament le docteur Jean Seignalet, sans lequel je ne serais pas délivrée de mes symptômes aujourd’hui. Je salue sa détermination et sa foi, qui lui ont permis de mener à termes ses recherches, bien qu’il soit critiqué de toutes parts.

La fibromyalgie étant considérée comme incurable par la médecine traditionnelle, la seule solution qui vous sera proposée est de tuer ses symptômes à coup d’anti-douleurs et d’antidépresseurs (qui vous soulageront uniquement à court terme). Certes, les scientifiques n’ont pas encore trouvé un moyen de soigner cette maladie cependant il est possible de se débarrasser des symptômes naturellement et à long terme, grâce à l’alimentation Seignalet.

Pour ceux qui ont peur de ne pas réussir à respecter Seignalet, de ne pas avoir la force mentale de résister, je vous promets que c’est beaucoup moins difficile qu’il n’y paraît. Franchement, j’étais la reine du burger mais quand on commence à voir certains symptômes disparaître d’eux même .. on pense à deux fois avant de craquer pour le bout de fromage qui nous fait de l’oeil dans l’assiette du voisin. De plus, je vous assure que plus on suit le régime, plus ça devient facile. Aujourd’hui, les aliments éliminés ne me manquent pas et je les considère même comme de vrais ennemis pour lesquels je ne ressens plus aucune tentation.

Fibro ou atteint d’autres malades chroniques, j’espère que cet article vous aura convaincu que vous pouvez aller mieux, malgré ce qu’on vous dit ! Votre état actuel n’est pas définitif et il existe un grand nombre de solutions pour guérir !

Vous avez le pouvoir de reprendre le contrôle de votre corps et de votre bien être !

Et oui, comme dirait un célèbre humoriste :

 “Ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tord qu’ils ont raison”



10 thoughts on “L’alimentation qui soigne ?”

  • Ce sont exactement les symptômes résection pour moi et j’ai le syndrome de l’intestin irritable
    j’ai supprimé déjà gluten et lactose depuis février 2016 mais sans appliquer les principes complets de Seignalet. je ne suis pas débarrassé de mes douleurs.
    allez je vais le lancer complètement

    • Bonjour Sylvie! Je n’ai en effet pas parlé du symptôme de l’intestin irritable car il faisait parti de ma vie depuis bien avant la fibro ! Cependant c’est un des symptômes les plus courants de la fibro, ce pourquoi on se doit de chouchouter nos intestins 🙂 Je suis contente que tu ai pu te reconnaitre dans mes symptômes, je sais que quand je ne savais pas encore ce que j’avais, j’ai été rassurée de voir que certaines personnes sur internet souffrait des mêmes symptômes ! Mes douleurs ont vraiment commencé à disparaitre quand en plus du gluten et du lait, j’ai enlevé tous les autres aliments interdits par Seignalet ! Ça fait la différence crois moi 🙂 Bon courage !

  • Je suis atteinte de fibromyalgie et j’ai vraiment peur d’attaquer l’alimentation seignalet car je ne sais pas par quoi commencer
    Pouvez vous m’aider ?
    Merci beaucoup

  • Un article personnel, au rythme léger et convaincant. Tu ne martèles pas des vérités absolues qui pourraient en décourager plus d’1. Tu livres une expérience de vie, de survie, que nous sommes quelques uns à avoir connue avec plus ou moins de succès, de rapidité. Merci, je vais jeter un oeil sur tes recettes et au plaisir de te lire ici et sur le groupe 😊

    • Hello Johanna,
      Merci pour ton commentaire qui me touche beaucoup ! 🙂 J’essaye en effet de partager mon expérience avec le plus d’honnêteté et de transparence aussi. Je pense que plus on partage, plus on sera à même de s’entraider et de trouver des solutions pour aller encore mieux ! 🙂 Il faut que les gens sachent qu’il est possible de retrouver la santé ! N’hésites pas à me donner ton avis, ça m’importe beaucoup 🙂

  • Merci pour ce témoignage, tu décris mon ressentis et continues de me conforter à attaquer l’alimentation Seignalet. je tourne autour depuis un certains temps et j’avoue avoir du mal à me defaire du jugement familial qui ne comprend pas cette méthode et la juge ubuesque. il va vraiment falloir que je saute le pas car ça risque d’etre vital au bout d’un moment.

    • Hello Aurélie ! Merci pour ton commentaire. Je suis également passé par là et c’est sûr que le jugement de l’entourage est un des facteurs les plus compliqué… Cependant n’oublie pas que tu fais ca pour toi! Et qu’une fois que tu iras mieux, ils comprendront tes choix et te soutiendront d’autant plus ! 🙂 bon courage ! Tiens moi au courant 😘

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *